Prise en charge des adénocarcinomes du cardia

Un homme de 56 ans aux antécédents de tabagisme actif a consulté en Aout 2015 pour douleurs épigastriques. La fibroscopie oesogastroduodénale (figure 1) mettaient en évidence une lésion du cardia, hémicirconférentielle entre 0,5 et 5,5 cm sous la ligne Z (centre à -2,5 cm de la ligne Z, Siewert III (figure 2). Il s’agissait en anatomopathologie d’un adénocarcinome sans cellules indépendantes, HER2-

Le scanner TAP et l’écho-endoscopie mettaient en évidence une lésion classée T3N+ et il existait un doute quant à la présence d’une lésion secondaire hépatique. Le bilan était alors complété par un TEP scan et une IRM hépatique qui permettaient d’infirmer la présence de cette lésion hépatique. Le bilan pré thérapeutique comportant des EFR et un bilan nutritionnel ne retrouvait pas de contreindication à une prise en charge optimale, curative.

Après présentation en réunion de concertation pluridisciplinaire, il a été décidé de réaliser une chimiothérapie péri-opératoire par folfox et une gastrectomie totale avec curage ganglionnaire D1,5.

Il était réalisé un bilan de réévaluation à la fin des 4 cycles de chimiothérapie pré-opératoire et avant la gastrectomie. Celui-ci comportant une FOGD et un scanner TAP mettait en évidence une régression tumorale avec un centre tumoral à -2,5cm de la ligne Z (Siewert III) (figure 3) et l’absence de lésions secondaires. Il a donc été réalisé, comme prévu, une gastrectomie totale avec curage D1,5. Les suites opératoires furent simples. L’anatomopathologie retrouvait une lésion classée ypT3N0 (0/30) M0R0. En postopératoire il a été poursuivi la chimiothérapie par folfox.

Messages clés à retenir :

  • Le traitement d’une tumeur du cardia Siewert III est le même que celui d’une tumeur de l’estomac
  • Un traitement néoadjuvant est recommandé en cas de tumeur T2 à T4 et/ou N+
  • Le geste chirurgical est une gastrectomie avec curage ganglionnaire D1,5. Un minimum de 25 ganglions doit être analysé. La marge de résection supérieure doit être de 5cm

Références clés :

TNCD, cancer de l’estomac (mise à jour octobre 2015). www.TNCD.org

Vue per endoscopique de la tumeur (vision rétrograde) avant le traitement néoadjuvant 

Figure 1. Vue per endoscopique de la tumeur (vision rétrograde) avant le traitement néoadjuvant

Figure 2. Classification de Siewert

Figure 2. Classification de Siewert

Vue per endoscopique de la tumeur (vision rétrograde) après le traitement néoadjuvant

Figure 3. Vue per endoscopique de la tumeur (vision rétrograde) après le traitement néoadjuvant

Olivier Gerin, Charles Sabbagh, Vincent Hautefeuille, Jean-Marc Regimbeau
Fédération de Pathologies Digestives – CHU Amiens